Cette interrogation pourrait facilement se retrouver dans le top 3 des questions les plus clivantes. Doit-on dire chocolatine ou pain au chocolat ? Le Mont Saint-Michel est-il normand ou breton ? Le chocolat blanc est-il du vrai chocolat ?…

Toutes ces questions épineuses restent jusqu’aujourd’hui sans réponses. C’est pour cette raison, et parce que nous ne voulons pas que vous vous torturiez l’esprit, que nous avons décidé d’élucider ce grand mystère : pourquoi le chocolat blanc n’est pas du « vrai » chocolat ? Oui parce que vous l’aurez deviné ce n’est pas exactement du chocolat.

 

Le chocolat, finalement c’est quoi ?

 

On dit souvent que les choses les plus simples sont les meilleures. Le chocolat ne fait pas exception à cette règle. Pour faire du bon chocolat noir, c’est tout simple. Il faut : de la masse de cacao obtenue en torréfiant, concassant et broyant les fèves, du beurre de cacao obtenu lui aussi des fèves, du sucre et… c’est tout, pas besoin de plus ! Même si rajouter beaucoup d’amour est toujours indispensable.

Pour le chocolat au lait, même recette en rajoutant, on vous le donne en mille : de la poudre de lait !

Pour ces deux types de chocolats, c’est le grué de cacao (l’éclat de fève de cacao torréfié puis concassé) qui donne ce goût amer et cacaoté au chocolat. Grâce au grué, le chocolat obtient ce goût caractéristique que l’on ne peut retrouver nulle part ailleurs. Pour le chocolat blanc, le procédé est assez différent.

 

Pourquoi le chocolat blanc n’est pas vraiment du chocolat ?

 

Contrairement à ses frères au lait et noir, il possède une spécificité qui l’exclut immédiatement du débat : pas de grué de cacao en vue. Le chocolat blanc, qu’est-ce que c’est alors ? Du beurre de cacao, du lait et du sucre. Sans grué, le chocolat blanc a un goût très différent et moins cacaoté. Mais c’est le beurre de cacao qui lui permet d’obtenir une texture et une forme similaire à celles du chocolat au lait ou du chocolat noir.

Mais si cela est si évident, pourquoi le chocolat blanc peut-il porter le nom de « chocolat » ?  Eh bien tout simplement car il a été commercialisé pour la première fois en Suisse, par une marque de chocolat. En effet, il est né en Suisse en 1930, quand une marque de chocolat voulait écouler son surplus de beurre de cacao. La marque mis au point une recette lui permettant de fabriquer du chocolat sans grué de cacao. Contrairement aux idées reçues, le chocolat blanc contient peu de cholestérol, mais plus de sucre (jusqu’à 55%) que du chocolat noir ou au lait.

 

Pourquoi nous ne produisons pas de chocolat blanc ?

 

Si au Chocolat des Français nous ne produisons pas de recettes avec du chocolat blanc, c’est tout simplement parce que ce n’est pas du chocolat à proprement parler. En effet, bien qu’ayant un goût intéressant et différent, il n’est pas encore considéré comme du chocolat chez de nombreux chocolatiers. Peut-être qu’un jour cela changera ?

En tout cas pour nous, que le chocolat soit noir, blanc, au lait, au caramel ou au sel de Guérande, l’important c’est de le savourer et de prendre du plaisir en l’offrant ou en le dégustant ! Vous n’êtes pas d’accord ?

 

 

Dans la même catégorie