Mois : mai 2018


La photographie culinaire chez nous c’est bien plus qu’un métier, c’est une passion.

Si vous jetez un œil à notre compte Instagram @lechocolatdesfrancais, vous allez vite vous rendre compte que l’on attache beaucoup d’importance à l’homogénéité de notre feed et aux jolies photos.

Alors certes, on n’est pas encore au stade de photographe pro mais on souhaitait partager avec vous quelques tips, qui nous sont bien utiles et qui vous le seront aussi si vous aimez prendre de jolis clichés de vos assiettes !

 

 

Le bon matos

Fini les Nokia 3310 et son légendaire snake, aujourd’hui les smartphones disposent de nouvelles fonctionnalités comme l’option appareil photo qui vous servira à obtenir de belles images.

Pour ceux qui veulent aller un peu plus loin et pour le même prix, on peut se procurer un très bon appareil photo reflex (boitier + objectifs séparables) qui vous permettra de faire des réglages un peu plus poussés comme l’ISO, la balance de blanc ou encore l’ouverture.

Si pour vous tout cela c’est du chinois, n’utilisez pas le mode manuel mais servez-vous du mode A (priorité ouverture) qui vous facilitera la vie.

De notre côté on utilise un CANON 600D et également un trépied (uniquement pour la vidéo et réaliser des stopmotions !).

 

Ne pas avoir peur de se contorsionner pour ses photos

C’est toujours sympa de shooter votre scène sous plusieurs angles de vue. Voici quelques exemples !

La vue zénithale (comprenez du dessus), très cool pour les scènes à plat ! À noter, lors de votre composition il faut marquer votre intention. Soit jouer sur une image structurée et dans ce cas il faudra chercher les lignes de forces, jouer avec les symétries, retrouver des parallèles, des perpendiculaires etc. OU BIEN, vous faites le choix complètement inverse d’avoir une compo d’éléments totalement asymétriques mais il faut prendre un parti pris.

Une autre vue que l’on adore (notamment avec les fondants aux chocolats bien coulants) c’est la vue en légère plongée, pour rentrer dans la matière. Vous obtiendrez avec cette vue, un focus sur le premier plan :

  • Avec un smartphone, il suffit de cliquer sur l’objet le plus proche pour avoir ce focus
  • Avec un reflex, utilisez une grande ouverture (attention petit chiffre type 1,8) pour que l’arrière-plan soit un peu flouté

Les vues de faces sont aussi intéressantes pour montrer la forme, la hauteur ou encore le volume. Par exemple, ces pancakes au chocolat ou cette poire sont prises de face, prise de vue largement préférée à une vue zénithale, qui ne rendrait pas honneur aux volumes du sujet.

Peu importe la vue choisie, pensez toujours à cadrer plus large afin de pouvoir recadrer dans la photo lors de vos retouches.

 

 

Et la lumière fut !

Règle numéro 1 : Si vous n’êtes pas un pro du flash, bannissez-le !

Règle numéro 2 : Pas de lumière artificielle, éteignez toutes les lumières ! (Oui oui)

Règle numéro 2bis: Utilisez la lumière naturelle et installez votre set-up près d’une fenêtre. C’est grâce au soleil que vous obtiendrez vos plus belles photos ! On évite les shootings durant les jours trop gris ☹

Surtout rappelez-vous, les couleurs de votre photo doivent être le plus proche possible des couleurs de la scène que vous shootez. Si c’est trop jaune ou trop bleu il faut revoir la balance des blancs.


Pinterest est votre meilleur ami

Pour trouver de nouvelles inspirations et ne pas vous arrêter à votre première idée, on vous recommande de faire des moodboard. Pour cela Pinterest est votre ami !

Il existe des centaines de prises de vue possible pour un seul et même objet. Prenons comme exemple les cookies, vous pouvez les empiler, dans un plat qui sort du four, les casser en deux avec des petites miettes etc… N’hésitez pas à jouer avec votre set up !

Autre option, depuis un petit bout de temps sur Instagram, vous avez la possibilité d’enregistrer des photos dans des collections. Plutôt pratique !




Photoshop est votre second meilleur ami

Pour les gens balèzes il y a photoshop, notre directrice artistique fait des merveilles avec. Elle sait enlever nos traces de doigts plein de chocolats, allonger le fond d’une photo, faire en sorte qu’il y ait 6 mains autour d’un brownie au lieu de 2… Bref elle est vraiment trop forte.

Pour les gens normaux comme vous et nous, il y a VSCO, Snapseed, TouchRetouch etc… Des applications gratuites ou payantes pour des retouches rapides sur votre mobile. Enfin, encore plus simple vous avez l’application Instagram qui vous permet des réglages simples mais attention molo sur les filtres 😊.

C’est toujours mieux d’ajouter un petit coup de niveau, de lumière, de gérer les contrastes en assombrissant les parties sombres et en éclaircissant les parties claires avant de publier vos super photos.

 

 

Être un accro du shopping

Qui dit shooting dit shopping, en effet vous aurez besoin d’accessoires, objets déco, peintures ou encore ingrédients…

Un bon conseil ? Prenez une carte de fidélité chez HEMA, notre petit paradis pour tout ce qui concerne la vaisselle, les assiettes, couverts, verres pour pas cher ! Faites aussi le plein de vernis colorés, de bijoux et de vêtements funs 😊

Pour les arrières plans, rassurez vous nous n’avons pas encore de mur arc-en-ciel dans nos bureaux mais ça ne saurait tarder ! 😉 N’hésitez pas à aller faire un tour chez Leroy Merlin, Castorama et tout autre boutiques brico/déco pour vos fonds (Non, nous n’avons pas d’action chez eux !). De notre côté, on utilise des papiers de couleurs ou à motifs, des planches de bois ou de marbres, on n’hésite pas à les poncer et les peindre pour que la communauté ne s’ennuie jamais !

Petit récap pour vos superbes photos :

  • Préparer vos shootings (moodboard)
  • Varier la déco et la dispo de votre set-up
  • Adapter son angle de vue en fonction du sujet
  • Utiliser la lumière naturelle
  • Cadrer plus large
  • Faire des petites retouches (niveau, contraste, satu)

L’artiste Marie Assénat n’en est pas à son premier coup d’essai avec Le chocolat des français !

3 tablettes, 1 coffret, 2 expositions en France et au Japon, Marie c’est un peu comme un membre à part entière de la team choco. De passage à Paris, elle en a profité pour répondre à une super interview !

 

Le portrait

Comment es-tu devenue illustratrice ?

Après 5 ans d’études en graphisme à La Cambre (à Bruxelles), j’ai réalisé que je préférais le dessins aux ordis… même si je me sers quand même pas mal de l’ordinateur pour peaufiner mes illustrations.

Pourquoi une parisienne à Brooklyn ?

Parce que je n’avais rien à perdre après les études c’était le moment où jamais pour aller ailleurs. Et Brooklyn parce qu’il y a une niche d’illustrateurs géniaux qui s’y trouvent et que c’est possible de gagner sa vie en tant qu’illustrateur là bas !

The New York Times, The New Yorker,  ELLE… Est-ce qu’il y a un client avec lequel qui tu t’amuses particulièrement ?

Chaque client est différent et c’est ce que j’aime, c’est difficile de s’ennuyer. J’aime bien pouvoir passer de choses un peu conceptuelles pour des articles de journaux comme le NY Times à des choses plus légères qui font sourire comme mes dessins qui ont été animés pour Tiffany&Co au Japon. Il faut alterner pour laisser le cerveau se recharger!

Quel est ton style, pourquoi as-tu un univers remplis de personnages et d’animaux rigolos ?

Je ne sais pas trop comment définir mon style, il vaut mieux demander aux autres! J’essaye de faire sourire et donner vie à des choses que j’aime bien.

Où puises-tu ton inspiration ?

Un peu partout ! Dans les librairies, les musées, la rue, les tiroirs de ma mère…

Comment l’aventure Le chocolat des Français x Marie Assénat a commencé ?

J’ai rencontré Paul (l’un des fondateurs) pendant mes études de graphisme à Bruxelles, on était dans la même classe pendant 5 ans…forcément ça rapproche! On est devenus très bons amis et quand il m’a parlé de son projet de chocolat j’étais ravie de dessiner pour l’aider à démarrer.



LE TAC-O-TAC DE MARIE

Empire State Building, Tour Eiffel ou Muraille de Chine ?

La belle Tour Eiffel

À qui tu ne donnerais même pas un petit carré de ta tablette ?

Trump

Que voulais-tu devenir quand tu étais enfant ?

Petit rat de l’opéra

Un adjectif pour décrire Brooklyn ?

Attachant

Quelle est la question à laquelle tu n’as pas envie de répondre ?

Quand est-ce que tu rentres à Paris ?

Castor Néon ou Panda Chat ?

Castor Néon

Que veux-tu là tout de suite maintenant ?

Une sieste !

Quelle filière et quelle mention au bac ?

L et pas de mention 🙁 (pas sympa !)

Une chanson que tu as honte d’aimer ?

Petit bikini mais c’est pas la honte !

La gourmandise chocolatée qui te fait craquer à chaque fois ?

Le chocolat noir éclats d’amande !

Le meilleur moment de ta journée ?

La pause goûter



Une mode que tu détestes par-dessus tout ?

Le slim pour les mecs

Qu’est-ce que tu détestes sur instagram ?

Les selfies

Les 3 comptes instagram qui te font craquer ?

Misaki Kawaï / Le cinema club tamanegi.quoo.riku

Le petit truc que tu n’arriveras décidément jamais à dessiner ?

Un escalier

 

 

Le QCM de Marie

Le rituel du dimanche :

☐ toujours bruncher

☒ ne pas se laver

☐ une bonne course à pied

Marie Assenat est toujours ?

☐ en talons

☐ en pantalons

☒ à poil voyons !

Si tu étais un enquêteur célèbre, tu serais plutôt :

☒ Inspecteur Gadget

☐ Julie Lescaut

☐ Derrick

Les meilleures soirées :

☐ avec toute ta famille autour de toi

☒ seulement 2-3 potes et un feu de bois

☐ une pizza, la télé et moi

Côté food ?

☐ raclette

☒ couscous boulettes

☐ ciboulette

Ton blanc à toi ?

☐ blanc d’oeufs

☒ blanc de poulet

☐ Laurent Blanc

 




L’interview « Pas de bla-bla, juste un crayola »

Ton premier dessin ?

Ton animal imaginaire idéal ressemblerait à… ?

Dessine-moi une grenouille !

Ton plus beau cadeau d’anniversaire ?

 

Pour toi Paris c’est… ?

Retrouvez tous les chocolats illustrés par Marie Assénat sur notre boutique en ligne 🙂

Instagram Slider

No images found!
Try some other hashtag or username
footer
Le chocolat des Français utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site. OK En savoir plus